Bandic à Bruxelles

Sur l'invitation du maire de Bruxelles, Philippe Close, le maire Milan Bandic a participé aujourd'hui à 7. la réunion des maires des grandes villes de l'Union européenne et de la Commission européenne. Les principaux thèmes de cette réunion sont l'agenda européen et la politique de cohésion.

Dans son discours d’introduction, le maire de Bruxelles a souligné l’importance de ce 7. la réunion des maires des grandes villes de l'Union européenne et de la Commission européenne, qui se distingue cette année précisément dans le contexte de l'agenda européen pour la politique de cohésion et de l'importance des investissements publics.

Corina Cretu, le commissaire européen dans son discours sur la politique de cohésion a souligné que les villes de puissance juste dans la communion qui est mieux et promouvoir plus efficacement la politique de cohésion économique, sociale et territoriale qui agissent comme une politique d'investissement à long terme dans toutes les régions et il est plus que nécessaire pour surmonter économique , les différences sociales et territoriales, et grâce à une meilleure communication et des ressources suffisantes renforceront le principe du partenariat au niveau local qui contribuera certainement à l'efficacité de cette politique.

Le maire de Milan Bandic dans son discours fait référence à la future politique de cohésion et a souligné que Zagreb comme une ville européenne a confiance dans l'intégrité des valeurs européennes, une combinaison de la tradition et de la modernité en Europe et la nécessité de son développement équilibré. Il était la politique de cohésion qui permet.

Nous croyons fermement que son renforcement, le renforcement du marché unique de l'Union européenne, renforcement de la croissance, et donc la cohésion et l'unité de l'Union européenne ou l'Union européenne dans son ensemble, a déclaré le maire Bandic.

La ville de Zagreb est l'une des cent villes et régions qui soutiennent l'Alliance de cohésion dans le but de renforcer la politique de cohésion.
En tant que maire de la capitale de la République de Croatie, le fait que la ville de Zagreb ait été reconnue comme partenaire à part entière de l'utilisation des fonds européens en République de Croatie par la fonction déléguée du médiateur du mécanisme intégré d'investissement territorial

Ce genre de décentralisation de l'utilisation des fonds européens, impliquant le niveau local dans la gestion et l'utilisation des fonds européens, nous croyons en avant une étape importante. Par conséquent, nous espérons que nous allons dans la prochaine période financière CONDAMNEE et une plus grande confiance, et que nous pourrons d'ailleurs participer à l'évaluation qualitative des projets, et de gérer effectivement les fonds destinés au développement des villes.

Les participants ont été accueillis par la Commission européenne vice-président Jyrki Katainen, qui a souligné l'importance et l'influence croissante et des liens avec les capitales de la Commission européenne, qui est considéré comme très positif.

À la fin de la réunion, la déclaration du maire des chefs de villes de l'UE sur l'investissement public, la politique de cohésion et le programme des villes de l'UE a été adoptée.

Outre le maire de Zagreb, Milan Bandic, la rencontre avec l'hôte, le maire de Bruxelles Phillipe Closea ont participé et Femke Halsema, le maire d'Amsterdam, Yorgos Kaminis, maire d'Athènes, Gerry Woop, adjoint au maire de Berlin, Cathleen Carney Boud, adjoint au maire de Dublin, Anna SINNEMÄKI, adjoint maire de Helsinki, Zoran Jankovic, maire de Ljubljana, Joanne McCartney, maire adjoint de Londres, Colette Mart, maire adjoint du Luxembourg, Manuela Carmena, maire de Madrid, Constantinos Yiorkadjis, maire de Nicosie, Hermano Sanches-Ruivo, adjoint au maire de Paris, Nils Usakovs, maire de Riga, Viriginia Raggi, le maire de Rome, Yordanka Fandakova, maire de Sofia, Andreï Novikov, adjoint au maire de Tallinn, Michael Ludwig, maire de Vienne, et Corina Cretu, le commissaire européen à la politique régionale, Karl-Heinz Lambertz, Président du Comité européen une région, Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne, Daniël Termont, président de Eurocities, Stefano Bonaccini, président du Conseil des Communes et Régions d'Europe.

La première réunion des maires des grandes villes de l'Union européenne et la Commission européenne a eu lieu en Février 2013., A l'initiative de l'ancien commissaire à la politique régionale Johannes Hahhna, d'engager un débat sur le rôle que les grandes villes peuvent jouer dans la réalisation des objectifs de l'UE.

À ce jour, les réunions ont eu lieu à Bruxelles, Rome, Vienne, Amsterdam et Riga. (téléchargé depuis www.zagreb.hr)